Animation 🤖

« Soul », Pete Docter, Kemp Powers

États-Unis, décembre 2020 | Comédie familiale, aventure

Réalisé par Pete Docter et Kemp Powers avec les voix originales de Jamie Foxx, Tina Fey, Angela Bassett et Queslove et les voix françaises de Omar Sy, Camille Cottin, Ramzy Bedia

Résumé : Passionné de jazz et professeur de musique dans un collège, Joe Gardner a enfin l’opportunité de réaliser son rêve : jouer dans le meilleur club de jazz de New York. Mais un malencontreux faux pas le précipite dans le « Grand Avant » – un endroit fantastique où les nouvelles âmes acquièrent leur personnalité, leur caractère et leur spécificité avant d’être envoyées sur Terre. Bien décidé à retrouver sa vie, Joe fait équipe avec 22, une âme espiègle et pleine d’esprit, qui n’a jamais saisi l’intérêt de vivre une vie humaine

Initialement prévu dans les salles françaises le 25 novembre 2020, il aura fallu attendre un peu plus longtemps pour découvrir ce petit bijoux d’animation produit par les studios Pixar, puisque la situation sanitaire en a décidé autrement. C’est donc comme un cadeau de noël sous le sapin que SOUL est disponible depuis le 25 décembre 2020 sur la plateforme Disney+.

L’histoire de Joe Gardner c’est un peu l’image de notre quête perpétuelle du bonheur. Focalisé sur son rêve ultime de jouer dans un club de jazz avec des artistes renommés, il ne mesure pas le pouvoir de son influence en tant que professeur de musique sur le destin de ses jeunes élèves. « Ma vie commence maintenant », dernière cadence du musicien avant que cette vie en décide autrement…

« Le Grand Après » ©2020 Disney/Pixar.

La dernière réalisation de Peter Docter, Vice Versa, sortie en 2015 ne m’avait pas autant fait vibrer et pourtant, on y voyait déjà son ambition de placer les grandes questions existentielles au centre de ses scénarios. Alors que Vice Versa était un bouillonnement émotionnel, 5 ans plus tard le réalisateur, Oscarisé deux fois, revient avec une création ambitieuse et généreuse en toute simplicité.

Niveau casting à la française, les voix d’Omar Sy, Camille Cottin et Ramzy Bedia sonnent comme le trio gagnant. Les trois acteurs se sont appropriés, en prenant appui sur leur propre parcours artistique, leur personnage aux caractéristiques bien particulières et le résultat fonctionne à la perfection. Cette expérience à même fait naitre en eux certaines questions…

Quand j’y réfléchi, je me demande si je l’ai trouvé cette flamme, Oui j’aime ce que je fais. J’y consacre ma vie, mais est-ce que c’est ça, ma flamme ?

Omar Sy, Joe Gardner
©2020 Disney/Pixar

La rencontre entre Joe et 22, petite âme qui veut rester dans le confort du « Grand Avant » nous plonge dans un conte presque philosophique d’autant que ces deux là, opposés mais complémentaires vont apprendre l’un de l’autre au gré de cette aventure cosmique. L’histoire nous fait vivre des va-et-vient constants entre deux univers : le « Grand Avant » doux, graphique, hors du temps et à l’ambiance sonore rassurante travaillée par le duo Trent Reznor and Atticus Ross (The Social Network, Gone Girl) et la ville de New York en couleurs d’automne représentée comme un hommage vibrant au jazz et la culture afro-américaine. 

Le binôme, dans leur double représentation défroisse les peurs. Le personnage de Vanderlune, mi-hippie, mi-homme sandwich, tient une place importante dans cette histoire. Il représente de manière un peu caricaturale qu’il est possible d’avoir une compréhension terrienne et spirituelle du monde. J’ai été particulièrement touché par l’illustration de « La Zone », cet espace qui est à la fois quintessence et naufrage lorsque la passion devient obsession et que l’âme est embrumée. Le travail graphique et allégorique de nos charges mentales souligne en beauté le message du film.

Des thématiques chargées comme la naissance, la mort, la vie, ce qui nous caractérise en tant qu’individu, les passions, la relation à l’autre, sont distillées tout au long de cette aventure. Aux spectateurs de les saisir et de se les approprier. Évidemment, la force de cette animation réside dans son équilibre entre questions complexes et lisibilité et accessibilité pour les plus jeunes. Un condensé de tout ce que l’on peut attendre d’un film produit par les studios Pixar aujourd’hui.

©2020 Disney/Pixar

Les notes de SOUL, résonnent comme un hymne à la vie, libre d’improvisation comme le jazz. Avec sa dose d’humour, de douceur et son scénario très bien construit. Le film, nommé au festival de Cannes 2020 dans la catégorie films d’animation fait appel à l’intelligence émotionnelle des petits et des grands. Un film plein d’espoir qui nous rappelle l’importance de ces petites choses qui nous font du bien et donne envie de se découvrir soi-même, de ralentir et de profiter de l’instant présent.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s