Animation 🤖, Séries

Duncanville, fais connaissance avec ta nouvelle famille !

La famille Harris nous ouvre les portes de leur maison dans une série animée délirante et pleine d’humour à apprécier sur Prime Vidéo.

Duncanville c’est la dernière création en date d’Amy Poehler (Parks and Recreation), Mike Scully (Les Simpson) et Julie Scully dont le premier épisode est sorti en février 2020 aux Etats-Unis et la saison 1 disponible sur Prime Vidéo.

La série tourne autour du quotidien presque ordinaire de Duncan Harris, un jeune garçon de 15 ans et de sa famille composé de Jack son père, plombier et fan de Bruce Springsteen et Alice Cooper, Annie, sa mère, agent de contrôle au stationnement rêvant de devenir inspectrice de police, sa sœur Kimberley de 12 ans et Jing, sa sœur adoptive de 5 ans. Si d’apparence on pourrait y voir une énième comédie dont l’humour se situe entre celui des Simpson, American Dad et des Griffin et bien il n’en est rien. Je suis tombée dessus un peu par hasard et le charme a opéré dès le deuxième épisode.

Pourquoi Duncanville mérite qu’on s’y intéresse ?

Pour une fois, ce type de série n’est pas uniquement basé sur un humour absurde et une multitude de clichés, mais sur un sentiment d’attachement progressive aux personnages. On n’est pas sur une observation déjà bien trop connu du patriarcat américain, mais sur l’histoire d’un jeune adolescent bien accompagné de ses amis et surtout entouré de sa famille. On sent que les personnages ainsi que leurs réflexions sont le reflet de la période actuelle. La série est donc assez réaliste : les élections américaines, dénonciation de l’attachement aux traditions culturelles américaines barbares et sexistes, les nouvelles technologies et le monde des influenceurs. Est distillée à travers les 11 épisodes de la saison l’idée résolument actuelle que les enfants veulent suivre leur propre chemin sans passer par la case cravate et grandes études.

Duncanville est également un show attachant, car il ne cesse de nous rappeler des situations que nous avons déjà tous vécu comme la difficulté de se débarrasser de ces objets souvenirs un peu trop encombrants, la fatigue des mères quand plus personne ne fait des efforts à la maison, des parents un peu trop génants, les problèmes d’éducation… Alors si on est bien loin des sous-textes de South Park et du très explosif duo Rick et Morty, je vous recommande de faire un tour à Duncanville pour passer un bon moment de détente et d’humour pas forcé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s