Français 🇫🇷

« Les traducteurs », Régis Roinsard

Les Traducteurs | France, janvier 2020 | Thriller

Réalisé par Régis Roinsard avec Lambert Wilson, Olga Kurylenko, Alex Lawther, Sara Giraudeau.

Résumé : Afin de lancer mondialement la publication du dernier roman d’une saga de best-sellers, 9 traducteurs sont confinés dans un luxueux bunker pour en effectuer la traduction simultanée. Malgré l’impossible communication vers l’extérieur, 10 pages du roman sont publiées en ligne. Tous sont suspectés…

Ce film, présenté comme une enquête à huis-clos a de quoi séduire, et soulève des problématiques dont on parle rarement au cinéma. Et pourtant, ils sont bien là, tapis dans l’ombre tous ces traducteurs qui ouvrent les portes d’une compréhension universelle !

L’entrée est très attrayante, un peu présentée comme un cluedo sauf qu’ici, il s’agit d’un livre dont chaque partie risque d’être divulguée sur internet, à moins que l’éditeur ne paye une rançon colossale.

A travers son scénario sous forme d’énigme, Les Traducteurs illustre ce lien qui existe entre l’auteur, l’éditeur et les traducteurs qui ont le pouvoir d’interpréter des mots qui ne sont pas les leurs et que d’autres liront. Et c’est bien pour cela que l’idée du bunker a son importance : à la fois comme une protection de l’œuvre mais aussi comme une pression écrasante et stressante que peut créer ce métier pas toujours reconnu a sa juste valeur.

Les Traducteurs. Productions du Trésor. Photo Magali Bragard.

La critique de la relation entre éditeur et auteur est assez évidente. Souvent, les convictions deviennent monétaires délaissant l’aspect artistique et humaine de l’œuvre. Également, les problèmes de fuite de contenu sur internet puis enfin le rôle de plus en plus important du public qui peut se révéler véritable prescripteur à l’ère du numérique.

Au compte-goutte le mystère s’intensifie avec des procédés de vas-et-viens scénaristiques mais retombe comme un soufflet. Les trop nombreux retournements de situation font perdre le fils et nous laissent sur un dénouement qui peine à convaincre.

Loin d’être une complainte sur la vie de traducteurs, ce film à l’intrigue efficace brille aux premier abords d’un casting presque international et nous engage dans une véritable enquête, qui malheureusement se perdra elle-même dans un démêlé à tirer par les cheveux. Si on y entre optimiste on sort de ce film perplexe.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s